Retours à propos de la journée régionale du 6 novembre à Busigny

publié le

 

 

Commentaire de Jose Mena Polo

"On Sunday we had an extraordinary meeting. Singers from different places unites by the unique pleasure of learning from music. Good voices and incredible enthusiasm made the day unforgettable. Brazil and Venezuela sounded in France as if distances did not exist.

Thanks for an incredible experience !"

Commentaires extraits des évaluations :

Ces rassemblements sont toujours un plaisir. Nous avons initié les nouveaux et les jeunes choristes de notre chorale, tous ont manifesté leur satisfaction.

Le seul bémol a été la barrière de la langue pour les non-initiés.

Ce fut une journée fantastique et une découverte aussi de talents musicaux bien sympathiques.

L’organisation a été superbe. Bravo pour l’accueil chaleureux et la disponibilité des chorales de Busigny et de Bohain.

Merci aux organisateurs et aux personnes qui ont travaillé autour de ce projet.

Je consulte le site qui est très clair en information et en plus au sein de notre chorale nous avons la chance d’avoir une personne qui fait le lien entre toutes les informations ACJ et les choristes.

Le portugais reste difficile mais le rythme est prenant.

Un chef dynamique qui a su nous faire chanter sur des rythmes peu habituels pour nous.

Belle prestation d’un Vénézuélien habitant Madrid parlant en anglais pour nous faire apprendre un chant portugais brésilien.

Trop court !

C’est toujours une performance d’apprendre en 4 heures avec des chanteurs non professionnels.

Bravo pour la qualité des intervenants qui concourent à faire apprécier la diversité du chant choral.

Et s’il n’y avait qu’une seule œuvre à l’étude ?

 

Photo des chefs de choeur et des pianistes

Photo de l'atelier de Paul SOJO

Article de la Voix du Nord

 

Synthèse de l’appréciation des participants.

A cette journée, nous totalisons 217 inscrits soit 118 à l’atelier musiques traditionnelles du Venezuela avec Paul SOJO et 91 à l’atelier musiques de variétés du Brésil avec José MENA POLO.
 

80 participants ont répondu au questionnaire (36,86%) dont 75% de femmes et 19% d’hommes soit : 83,5% de chanteurs, 6,3% de chefs de chœur et 2,5% d’indépendants provenant :

Du Nord : 82,1%.

Du Pas-de-Calais : 10,3%.

De l’Aisne : 5,1%.

De la Somme : 1,3%.

De l’Oise : 1,3%.

Ce qui a motivé la participation

L’envie de chanter pour 67,9%.

Le rassemblement de chanteurs pour 46,2%.

L’envie de retrouver des amis choristes pour 30,8%.

Le programme musical pour 39,7%.

Les intervenants pour 32,1%.

Le désir de participer à une activité ACJ pour 38,5%.

Commentaires :

- Les rassemblements de chanteurs sont toujours un plaisir et organisés en début de saison, ils permettent d’y convier les nouveaux inscrits.

- Cette journée est intéressante car elle invite à découvrir un chef et un répertoire.

- Suite aux choralies, il y avait un certain enthousiasme à retrouver Paul SOJO.

Avis sur la communication

L’information transmise est jugée totalement satisfaisante à 71,1%, satisfaisante à 26,3%, Ni satisfaisante – Ni insatisfaisante à 2,6%.

 

Commentaires :

- Quelques-uns regrettent de ne pas avoir été informés avant l’inscription que les intervenants ne communiqueraient qu’en anglais.

- Les informations données à l’avance sur les lieux sont bien accueillies car elles permettent de se vêtir en conséquence.

- Le temps est jugé court entre le début de la saison chorale et la JR pour favoriser la participation des nouveaux chanteurs tout juste intégrés dans leur chorale d’affiliation.

- En plus des moyens de communication externes tels que le site ou chœurnews, les informations relayées en chorale sont appréciées et renforcent l’envie de participer.

- Il est suggéré de relancer l’information par mailing deux fois avant la JR à deux semaines d’intervalle.

Avis sur l’organisation matérielle

La localité est jugée totalement satisfaisante à 43%, l’amplitude horaire totalement satisfaisante à 66,7% et l’accueil totalement satisfaisant à 89,3%.

Commentaires :

- L’éloignement géographique de certains a engendré une amplitude horaire importante. Un lieu plus central serait plus adéquat.

- L’implication et l’efficacité des chorales de BUSIGNY et de BOHAIN (très chaleureuses) sont soulignées et remerciées.

- Certains soulignent des pertes de temps avant la restitution ce qui aurait engendré une fin de journée plus tardive que prévue.

- D’autres estiment que la journée est trop courte.

- La signalétique pour les 2 ateliers a manqué de clarté.

- Les lieux sont jugés spacieux. Quant au chauffage, les avis sont partagés : suffisamment ou insuffisamment chauffés.

- L’assise sur les bancs d’église devient inconfortable au bout d’un certain temps.

- La mise à disposition de chaises lors de la restitution est appréciée.

 Avis sur l’organisation musicale

57% ont participé à l’atelier musiques traditionnelles du Venezuela avec Paul SOJO.

43% ont participation à l’atelier musiques de variétés du Brésil avec José MENA POLO.

 

53,8% des chanteurs sont totalement satisfaits.

32,1% des chanteurs sont satisfaits.

10,3% des chanteurs ne sont ni satisfaits – ni insatisfaits.

3,8% des chanteurs sont insatisfaits.

Commentaires :

- Le barrage linguistique est une difficulté largement pointée. En dépit des traductions, certaines remarques ou subtilités n’ont pas été comprises d’où une certaine frustration.

- Les qualités pédagogiques et musicales des deux intervenants ainsi que leur sympathie sont relevées par une majorité de participants. Très à l’écoute, tous deux ont vite repéré les difficultés d’appropriation des textes, du rythme inhabituel. Avec patience, dynamisme et quelques pointes d’humour, ils ont réussi à s’adapter à l’hétérogénéité des chanteurs pour en tirer le meilleur et à instaurer une bonne ambiance.

- L’échauffement physique et vocal est apprécié.

- Le répertoire proposé est estimé passionnant et deux chants suffisent amplement.

- La prise de connaissance des partitions avant la journée régionale est souhaitée.

- Le temps octroyé à l’apprentissage est jugé trop court et en raison du temps passé à traduire les textes, certains estiment ne pas avoir suffisamment chanté.

- Les traductions, les commentaires étaient, pour la plupart, inaudibles dans l’église, d’où la suggestion du recours au micro pour toutes les interventions, y compris dans les ateliers.

- Au terme de l’apprentissage, le sentiment de quelque chose d’inachevé est relevé à plusieurs reprises notamment, en raison de l’accent porté au travail rythmique, très intéressant mais difficile, qui a mobilisé du temps, au détriment de l’appropriation des paroles.

- Pour les nouveaux chanteurs, le répertoire de la journée est jugé difficile.

 Avis sur la restitution

17,3% des chanteurs sont totalement satisfaits.

36% des chanteurs sont satisfaits.

29,3% des chanteurs ne sont ni satisfaits - ni insatisfaits.

16% des chanteurs sont insatisfaits.

1,3% des chanteurs sont totalement insatisfaits.

Commentaires :

- Certains estiment que cette restitution n’était pas bien organisée, d’autres qu’ils n’étaient pas prêts en raison du manque de temps pour travailler les pièces sachant qu’il ne faut pas s’attendre à un résultat brillant après 2 heures de travail par chant, d’autres encore pensent que si les chants étaient découverts ou étudiés avant la journée (support audio, lien sur le site ACJ par ex), celle-ci aurait pu être consacrée au rythme et favoriser une restitution, au minima, correcte. 
 
- Même si le sentiment de ne pas avoir été à la hauteur des attentes et de l’investissement passionné des deux intervenants, la restitution est à maintenir puisqu’elle permet de se rendre compte du travail mené dans chaque atelier et, de ce fait, est enrichissante.

 

Quelques conclusions :

C’est fantastique de découvrir des musiques du monde avec de jeunes chefs aussi enthousiastes.

C’est la première fois que je participais à une journée régionale et je reviendrai.

Bravo pour la qualité des intervenants de ces dernières années qui concourent à faire apprécier la diversité du chant choral en dépit de nos préférences.

 

L'équipe régionale remercie celles et ceux qui ont apporté leur contribution en répondant au questionnaire.

 


 
Retour