Journée régionale 2015 : Ca a swingué à Longuenesse

publié le

Le jazz a eu du succès !

 

Atelier de Fanja RAHAJASON, jazz en français pour voix mixtes,

85 participants

 

Atelier de François BESSAC, jazz en anglais pour voix mixtes,

130 participants

 

Atelier de Jean Claude WILKENS,

jazz pour choeur de femmes,

66 participants

 

Trois chefs de choeurs, trois animations différentes mais trois points communs : écoute, exigence et humour !

Nous n'avons pas encore les résultats de l'enquête de satisfaction (si vous n'avez pas encore retourné le questionnaire, merci de prendre quelques minutes pour nous faire part de votre avis. Le questionnaire est accessible ICI..., mais les échos dans les couloirs étaient très positifs quel que soit l'atelier choisi.

Voici les propos de trois chefs de choeurs et de deux choristes.

- "Jean-Claude WILKEMS a animé cet atelier avec beaucoup de pédagogie et de finesse, et nous a fait découvrir en quelques heures différents aspects du jazz vocal au travers des deux pièces que nous avons travaillées, ainsi que des explications qu'il nous a données tout au long de la journée. Nous avons enchaîné déchiffrage, mise en place des pièces, jeux rythmiques et harmoniques, écoute et improvisations... Nous savons tous maintenant ce qu'est le scat, les grilles harmoniques... Jean-Claude nous a guidées avec beaucoup d'humour et d'exigence pour arriver à un travail bien abouti en fin de journée. J'ai beaucoup apprécié le travail "sensoriel", c'est-à-dire sa manière de nous faire entendre et sentir les choses plutôt que de rentrer dans des explications théoriques et techniques. Une belle découverte pour moi qui connait très peu ce style de musique."

- "François BESSAC nous a fait découvrir trois pièces jazz avec textes en anglais. Deux standards, Misty et On the Sunny Side of the Street, et une partition originale spécialement écrite et composée pour cette journée, It's a good day, today. Effectivement, le travail avec François fut "a good day, today". Avec patience, humour et subtilité, il a fait chanter en stimulant non seulement l'émission vocale des notes et mots, mais également l'écoute des accords et des voix chantées par les autres pupitres. Il est toujours difficile de restituer en fin de journée l'intégrallité de 3 pièces travaillées, c'est pourquoi, une seule oeuvre fut présentée aux autres ateliers. Mais chacun est reparti avec des clés pour pouvoir les mettre toutes au programme choral, ayant déjà eu le plaisir de comprendre comment elles "sonnent" et combien le jazz est autant une technique qu'une expression forte et authentique."

- "François BESSAC était très à l'écoute des difficultés de son choeur, et par des expressions sur son visage et des appuis très viuels pour les rythmes, il a su nous mettre dans l'atmosphère de ce que nous chantions, nous faire bouger et nous rendre cet apprentissage agréable. It was a good day grâce à son humour et même si nous avons encore beaucoup de travail à faire pour que ces chants sonnent juste."

- "Notre culture "classique" ne nous prépare pas à chanter du jazz et pour cette même raison nous n'attaquons pas souvent ce répertoire dans nos chorales... et quand nous le faisons, c'est avec appréhension. Nous avons appris à chanter avec notre corps et ce dès la mise en voix. Trois oeuvres différentes par leurs styles. Il fallait ressentir le rythme rien qu'en parlant avant même d'y mettre la musique, la chanson "Bidonville" de NOUGARO en était l'illustration. Une bande son venait ensuite nous aider à chanter en swinguant, et les nombreux exemples donnés par Fanja RAHAJASON avec beaucoup d'humour et de pédagogie nous aidaient à restituer quelque chose d'intéressant. De l'avis de tous, cette journée passa trop vite et les trois partitions ne furent que dégrossies, ce qui est toujours frustrant, mais c'est le lot de ces journées régionales."

Avec Fanta nous avons travaillé 3 morceaux : Bidonville de NOUGARO, Route Paris-Nice et Quand revient la nuit de Claude BOLLING. Pour chaque partition, nous avons appris un passage choisi par Fanja pour nous mettre l'eau à la bouche et nous permettre de découvrir différents styles et ambiances. L'apprentissage s'est déroulé dans la bonne humeur et l'exigence. Les choristes ont été sollicités afin de prendre conscience du swing dans leur corps. Lors de la restitution nous avons donc présenté des "petits bouts". Fanja a ouvert de nouveaux territoires qu'il reste maintenant à explorer dans nos chorales.

Si des chefs de choeurs ou des choristes veulent que nous ajoutions d'autres ressentis ou commentaires à propos de ces ateliers, il leur suffit d'envoyer leurs propositions par mail au secrétariat : secretariat@acjndcorg

Merci à toutes les personnes qui ont permis que cette journée ait lieu au lycée Blaise Pascal de Longuenesse. Les espaces étaient agréables et pratiques. Merci à la chorale de Saint Omer pour son accueil et pour ses très beaux chants.

Voir toutes les photos de cette journée ICI

Retour