Week-end des collégiens 2020 ... c'est fini !

publié le

Week-end des collégiens 2020 ... c'est fini !

Week-End des Collégiens 2020 : des mélodies d’ailleurs « percutantes »

Samedi 26 janvier, au centre les 3 Doms de Montdidier, entre 12h et 13h, débarquent des 3 bus affrétés par la fédération, les 133 participants au week-end chantant annuel : des collégiens issus de 5 chorales de collèges de la région Hauts de France et leurs accompagnateurs. 



Après un rapide pique-nique tiré du sac, c’est le départ pour un marathon musical qui va durer jusqu’au dimanche 27 janvier à 17h.

Après un échauffement corporel et vocal conséquent, la chef de chœur, « Sarah » pour les collégiens, entame avec eux une suite endiablée de chants, pour la plupart de tradition orale, venus de pays lointains : Lituanie, Madagascar …
Pas de partitions, juste une envie, une énergie à revendre. Souriante, patiente et pétillante, elle parvient à captiver ces 119 jeunes et leurs professeurs et à les entraîner sur des rythmes et des percussions corporelles effrénées ; çà promet déjà une belle ambiance !








Après une courte nuit, tout le monde se retrouve le lendemain matin pour parfaire le travail de la veille.

A 15h30, devant quelques 50 personnes : parents, membres fidèles de la fédération et en présence de Monsieur Jean-Michel Serres, représentant du Conseil Régional, c’est l’heure de la restitution finale. Les Ados entrent dans la salle pour leur dernière séquence musicale … joyeux, sans smartphone à la main, sans traîner des pieds … un nouveau monde !

Après que chaque chœur ait proposé une petite audition de 2 ou 3 chants extraits du programme de l’année au collège, on se dit déjà qu’il y a du potentiel en entendant ces voix fraîches et légères parfois. Arrive le moment du grand rassemblement. Et c’est un régal à entendre et à voir … des voix puissantes scandant des dialectes inconnus, des yeux qui rient, des corps qui balancent avec énergie, puissamment emmenés par une « dynamite » sautillante et trépidante : Sarah STEPPÉ.

Les Maubeugeois, dont certains, présents, s’en souviennent … Si vous ne la connaissez pas, vous ratez quelque chose !


Retour