Les 20 ans d'Odace

publié le

Si vous n'y étiez pas, vous avez raté quelque chose.

J'ai beaucoup aimé la galerie de photos, la belle église chauffée, la sobriété des présentations, la modestie du chef, l'énergie de la pianiste, la voix juste veloutée de la soprane, l'équilibre des voix du choeur, les magnifiques harmonies écrites par Dominique quand il revisite "le p'tit quinquin"...

 

La première partie du concert était tout en lenteur et intériorité, le " Magnificat" de Rutter qui a suivi a déménagé ... "Et misericordia" tranquille et reposant nous a laissé entendre une jolie voix de soprano, parfois un peu couverte par le choeur, mais ...

Vingt ans de travail exigeant ont payé, le résultat est enchanteur et nul doute que Dominique peut être serein.
Le devoir accompli, il peut maintenant passer à autre chose ... A suivre !

M Bl

Retour