Y A D’LA VOIX à Wattignies et Villeneuve d'Ascq

publié le

 

A l’occasion de son 40ème anniversaire, en 2012, l'Association des Donneurs de Voix (http://www.advbs.fr/) s'était rapprochée d'A Coeur Joie. Seule, la chorale Crescendo avait répondu à son invitation, en organisant, au profit des Donneurs de Voix, avec la chorale Watt’Notes et un groupe de théâtre d’improvisation Les Zimprovisibles, une soirée intitulée "La voix dans tous ses états".

Selon les moyens dont elles disposent, les chorales participent plus ou moins facilement à des soirées au profit d’oeuvres caritatives et humanitaires qui correspondent tout à fait à l’esprit A Cœur Joie.

Cette fois, c’est à l’initiative de Plain Chant et de son président, Francis Meilliez, qu'un projet s'est construit. Les Donneurs de Voix désiraient eux aussi être acteurs. L’utilisation de la voix -chantée, parlée, sur des rythmes variés, sur des tons différents- est devenue le thème de cette manifestation dont le titre s’est imposé peu à peu : "Y A D’LA VOIX".

Les chorales ont chanté pour traduire quelques sentiments humains : la souffrance, la joie, l’exubérance, la tristesse, la légèreté, l’amour... Il y avait du mouvement, des rythmes, des variétés de style. 

Elles ont chanté, ensemble ou séparément, sous la direction alternée de Francois Dusol et de Virginie Esposito. On a pu y entendre des œuvres inhabituelles qui ont surpris le public.

Les Donneurs de Voix de leur côté, ont présenté leur pratique par des saynètes montrant les différents types de lectures (magazine, romans, poèmes, contes) qu’ils mettent à la disposition des personnes empêchées de lire et des enfants ayant des difficultés de lecture.

 

Trois concerts ont été donnés : à Villeneuve d’Ascq (samedi 14 juin), à Sequedin (dimanche 15 juin), à Wattignies (vendredi 20juin). La diversité des lieux des concerts a contraint  les choristes et les chefs à adapter leur jeu, leur mise en place, leur façon de chanter.

Pour Crescendo de Wattignies, le dernier concert de ce projet était un peu particulier. Francois DUSOL, fondateur de Crescendo il y a 37 ans, dirigeait pour la dernière fois Crescendo, puisque des obligations professionnelles le conduisent désormais vers Rodez.

L'ambiance du concert du 20 juin était particulièrement chaleureuse. Elle fut marquée par la présence de choristes ou chefs A Cœur Joie, témoignant de l’appartenance à une grande famille, et de personnalités locales qui avaient tenu à honorer François. Il a reçu la médaille d'or de la ville de Wattignes des mains du maire.

Retour